OPERATION DE RENOVATION DES COLLECTIFS

Interpellation de l’adjointe Sophie Lebaupin lors de sa présentation d’étape du projet de quartier le 8 février 2017.

Si le chantier de la nouvelle maison de quartier piloté par la Ville a fait l’objet d’informations et de concertations (à améliorer), les chantiers de réhabilitation des immeubles de Podeliha et d’Angers Loire Habitat donnant sur la rue de la Chambre aux Deniers ont démarré sans information préalable des riverains et partenaires.
Cette absence de concertation est particulièrement dommageable car le nouveau réseau de chauffage installé par les bailleurs concernés (gaz et géothermie) pourrait intéresser d’autres habitants dans un quartier « tout électrique ».
L’élue et le responsable du pôle indiquent que pour des raisons de réorganisation, le comité « cadre de vie » lié à la gestion urbaine de proximité (GUP) a été mis en sommeil depuis un  an alors que cette instance à laquelle participent les bailleurs sociaux est un espace où ce genre de préoccupations peut être mis à la discussion. L’arrivée d’un nouveau technicien au sein du pôle territorial va permettre la remise en route de ce dispositif auquel le conseil de quartier sera associé.

Soutien du conseil de quartier au « Comité des locataires vigilants d’Angers Loire Habitat »

Un collectif de résidents (Ferolbosq) s‘est constitué et a interpellé le Maire en lui faisant parvenir une copie de la lettre-du-comite adressée à la direction d’Angers Loire Habitat) et lors de la réunion publique du 28 février. Le conseil soutient cette initiative.

Interpellation du Maire lors de la rencontre avec le conseil le 28 février 2017 (journée du quartier du Maire)

Le conseil de quartier a rappelé au Maire que les études d’impacts des chantiers engagés par les bailleurs n’ont pas pris en compte les impacts collatéraux des travaux sur les riverains. Dans le cas du chantier de forage entrepris, les nuisances sonores, la sécurisation et la protection de l’état des cheminements piétons et vélos (chemin de la chambre aux deniers et chemin de la Coquinerie) n’ont pas été pris en compte. (absence d’information sur les nuisances potentielles, absence d’arrêté municipale conditionnant le passage des engins de chantier sur les cheminements publiques)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑